04 67 700 666 ecrire@woodyflam.com

Lundi au Vendredi : 9h-12h et 14h-17h - Samedi : fermé.

Le ramonage, en plus de constituer une obligation légale, permet de limiter les risques liés à l’utilisation de votre installation, d’optimiser l’efficacité énergétique de votre cheminée, mais aussi de lutter contre la pollution que pourrait engendrer un mauvais entretien de votre chaudière.

Partant de ces utilités, l’on est en droit de se demander quelle est la période indiquée pour effectuer son ramonage. Voici les conseils de Woody Flam.

Les équipements concernés

Le ramonage qui consiste à débarrasser vos appareils de chauffage des différents dépôts se créant pendant leur fonctionnement. L’encrassage des conduits concerne l’ensemble des installations qui utilisent du bois ou des granulés, mais aussi au gaz et au fioul.

Il s’agira donc de votre cheminée, votre chaudière ou encore votre poêle à bois ou à granulés.

En étant débarrassés des résidus de combustion qui les encombrent, vos équipements de chauffage présenteront moins de risque de générer des incendies ou encore de causer aux utilisateurs une intoxication ou une asphyxie au monoxyde de carbone.

Le ramonage permet enfin de diminuer les émanations polluantes et néfastes pour l’environnement et de permettre des économies en termes de coût énergétique dans la mesure où un équipement de chauffage ramoné dans les règles enregistre une réduction de 7 à 10% de consommation en combustible.

La fréquence des interventions

Si la fréquence de ramonage exigée peut varier d’un département à l’autre en fonction du règlement sanitaire qui y est établi, celle-ci se situe entre une à deux fois par an. Mais aussi en fonction de vos assurances.

Le plus souvent, le ramonage des installations de chauffage se fait deux fois dans l’année soit la première fois avant la période de chauffe et la seconde fois durant la période où elles sont le plus sollicitées. Il est aussi possible d’effectuer entre-temps un ramonage chimique Bistre A9.

En optant pour un ramonage avant l’hiver, vous préparez vos installations pour la période de chauffe. Une seconde intervention pendant cette même période vous garantit ensuite un fonctionnement sécurisé et un appareil qui vous tiendra tout l’hiver.

Pour connaitre de façon précise les règles d’entretien qui régissent vos conduits, le mieux est encore de se renseigner auprès de votre mairie et de contacter votre assurance.

Les périodes propices au ramonage

Généralement, le ramonage des équipements de chauffage se fait juste après l’hiver, soit au printemps ou en été. De cette manière, il sera plus facile de décoller les résidus des parois de vos conduits étant donné l’absence d’humidité. 

L’intervention se fera donc plus facilement et vous fera gagner du temps. Les professionnels qui effectueront l’intervention seront aussi plus faciles à joindre et effectueront votre ramonage sans trop de délai d’attente.

Etant donné que la fréquence exigée est également établie en fonction du type de chauffage, il faut savoir que les cheminées classiques sont celles qui demandent le plus d’attention. On les ramonera donc feux fois tous les ans, de préférence avant et au milieu de la période de chauffe.

Il en sera de même pour le poêle à bois qui demande plus d’entretien que le poêle à granulés. Pour ce dernier, un ramonage effectué une fois tous les ans suffit. La chaudière peut également suivre ce même rythme d’entretien.

Si le printemps et l’été sont propices au ramonage de vos équipements, l’automne est moins indiqué, car l’hiver approchant, les ramoneurs seront donc plus sollicités. Obtenir une date d’intervention se fera donc plus ardue. 

    Recevez notre newsletter

    Code de sécurité
    Pour utiliser CAPTCHA, vous avez besoin d’installer l’extensionReally Simple CAPTCHA.

    Veuillez recopier le code