04 67 700 666 ecrire@woodyflam.com

Lundi au Vendredi : 9h-12h / 14h-18h et le Samedi 9h-13h

Le granulé de bois se présente comme un combustible particulièrement prisé des Français. Non seulement il est écologique, mais il permet aussi aux appareils de chauffage d’enregistrer un rendement nettement supérieur aux autres sources énergétiques.

Vous trouverez ci-dessous une analyse sur la progression actuelle de ce marché en progression.

Hausse de la production de granulé de bois

Le granulé de bois appelé aussi pellet s’est toujours démarqué par son pouvoir calorifique important. L’hiver 2017 étant déjà bien présent, les chiffres montrent clairement l’attractivité de cette ressource écologique pour de nombreux consommateurs français.

En se basant sur les prévisions de l’association Propellet qui regroupe la plupart des producteurs de granulés de bois, les volumes de cette année sont en hausse de 18% comparé à celui de 2016.

granulés pour poêle

En effet, la quantité de granulé de bois sortie des usines pour cette année avoisine les 1,3 millions de tonnes.

Ces chiffres positifs sont dus au regain d’intérêt des consommateurs pour le bois ainsi que l’arrivée précoce de l’hiver et une meilleure connaissance du granulé de bois en tant que combustible écologique.

Le caractère écologique du granulé de bois

Le granulé de bois nous vient du compactage de sciures de bois et de copeaux. Il en est composé à 100%, sans additif chimique.

pellet

On notera également la faiblesse de son bilan carbone qui se limite à 42kg de CO2/Kwh contrairement à l’électricité qui est à 105 ou encore le gaz, à 222 et le fioul à 466.

Actuellement, nous sommes à un stade où la production excède encore largement la consommation, ce qui permet à la France d’être autosuffisante, c’est-à-dire de ne pas devoir recourir à l’importation. Si elle existe, elle reste encore dans des proportions à peine perceptibles.

Le pouvoir calorifique du granulé de bois

Le pellet s’inscrit pour l’heure parmi les énergies les moins coûteuses du marché. Il vaut 3 fois moins cher que l’électricité. Par contre à cela, on y ajoutera le prix d’achat de l’appareil de chauffage.

De ce fait, il faudra tenir compte du prix du poêle qui se situe entre 3000 et 5500 euros. Il ne faut pas non plus omettre le coût inhérent à l’installation de l’appareil.

Ces caractéristiques en font une ressource énergétique à haut pouvoir calorifique, à raison de 4800Kwh/t tout en permettant aux appareils d’enregistrer un rendement de 80 à 90% soit très peu de perte.

Les chiffres du pellet

L’intérêt que les Français produisent du granulé de bois se voit clairement dans les chiffres. En effet, ils ont été près de 800 000 foyers à faire appel à ce combustible pour leur chauffage en hiver.

Les poêles à granulés représentent eux aussi 90% de part de marché tandis que 10% des installations de chauffage effectuées par les professionnels du secteur concernent les chaudières à granulé.

La commercialisation du poêle est encore vouée à s’intensifier cette année pour atteindre les 140 000 unités ce qui représenterait une hausse de 30%. Il en est de même de la vente de chaudières à granulé qui pourrait connaitre une croissance de 20% soit 4700 chaudières vendues.

Recevez notre newsletter

Code de sécurité
captcha

Veuillez recopier le code