04 67 700 666 ecrire@woodyflam.com

Lundi au Vendredi : 9h-12h / 14h-18h et le Samedi 9h-13h

Le bois de chauffage chêne

Le chêne est un bois de chauffage très dur, reconnu par son écorce épaisse et rugueuse et sa couleur brunâtre. C’est un excellent bois de chauffage grâce à son pouvoir calorifique élevé. Cependant, il n’est pas adapté à tout usage. Et c’est ce que nous allons vous expliquer dans ce qui suit.

Définition du bois de chauffage chêne

Le chêne comme bois de chauffage appartient à la famille des feuillus durs dénommée G1. C’est en effet un bois très dense, donc très dur. De ce fait, il ne s’effrite pas facilement et sa combustion est très lente. On retrouve dans la même famille le hêtre, le charme et le frêne. Le chêne possède le pouvoir calorifique le plus élevé.

En raison de sa forte teneur en tanins, le bois de chauffage chêne nécessite plus de temps de séchage que d’autres types. Il faut le laisser sécher au moins 3 ans, dont 2 sous intempéries. Ceci permet d’éliminer au maximum les tanins. L’objectif est d’éviter l’encrassage des conduits par le bistre qui se forme rapidement si le taux de tanins est élevé.

Avantages du bois de chauffage chêne

Le plus grand avantage du bois de chauffage chêne est sa combustion très lente et totale, ce qui permet d’économiser sur les bois à recharger. Il possède aussi un important pouvoir calorifique, plus élevé que celui du hêtre et du frêne. Ce qui en fait un choix idéal pour les fours et les foyers fermés.

Le chêne ne produit pas de belles flammes (courtes), mais ses braises sont les meilleures, grandes et rougeoyantes. Il est d’ailleurs conseillé de combiner le chêne avec une autre essence comme le hêtre. Ce dernier produit de très belles flammes. Il dégage peu de gaz carbonique et peu de cendres, ce qui en fait un bois de chauffage peu polluant.

Un autre avantage du bois de chauffage chêne est qu’il est résistant et peut être conservé longtemps

Utilisation du bois de chauffage chêne

Le bois de chauffage chêne est idéal pour les fours et les foyers fermés, mais pas pour les cheminées ouvertes. En effet, il peut produire des étincelles durant la combustion, ce qui peut être dangereux avec un foyer ouvert. Ceci dit, le chêne ne produit pas beaucoup d’étincelles comme le châtaignier, le faux acacia ou le robinier.

Le chêne n’est pas un bois d’allumage, il prend en effet beaucoup de temps pour s’enflammer et ses flammes sont très brûlantes. Il est donc préférable d’allumer le bois de chauffage de chêne la veille pour profiter des belles braises le jour suivant. Le chêne procure tout son agrément au stade de braise !

Nous vous conseillons de combiner deux ou trois essences de bois pour profiter des avantages de chacune d’entre-elles. De plus, vous pourrez aussi diminuer les aléas liés à la zone géographique de chaque essence. Le chêne peut être allié au hêtre ou au frêne, les deux étant aussi des bois durs.

Commandez votre bois de chauffage en ligne dans notre boutique !

Recevez notre newsletter

Code de sécurité
captcha

Veuillez recopier le code